charlotteLes aventures de Charlotte la chatte... Ça devait ben faire vingt minutes que Charlotte courait d'un bord pis de l'autre de l'appartement. Je savais pas trop avec quoi qu'elle jouait mais ça avait l'air ben le fun. Tout à coup, elle est venue s'installer à côté du divan pis là, c'était le combat ultime. Envoye sur le dos, envoye sur le côté, envoye la tête qui swingue, renvoye sur le dos pis renvoye.

Je trouvais ça ben cute mais comme j'essayais de me concentrer sur ce que je lisais, j'ai checké c'était quoi la gogosse qui la faisait autant tripper. Là, j'ai dû faire une face perplexe parce que c'est un peu comme ça que je me suis senti. En fait, Charlotte jouait avec une cigarette égarée. "Que c'est que tu fais là toi" que je lui ai demandé. Naturellement, elle m'a rien répondu mais elle a aussitôt senti que je ferais un move hors de sa compréhension. Le move en question fut de lui retirer la cigarette.

Julie m'a regardé un peu surprise en me disant: "Laisses-y, pauvre petite. Elle la fumera pas." Tel un père qui écoute trop les émissions d'affaires publiques, j'ai essayé de garder mon sang-froid en prétextant que si jamais elle mangeait le tabac, elle pourrait gravement s'intoxiquer. Mon argument a plutôt bien fonctionné et vingt secondes plus tard, j'étais en train de jeter la cigarette maudite aux poubelles.

La soirée a continué sans autres incidents jusqu'à ce que j'aille me chercher un verre d'eau. Charlotte étaait couché sur la table pis elle avait les yeux en forme de "V". Aussi, elle me fusillait du regard. J'ai essayé de la flatter mais au lieu de ronronner, elle a gémi pis s'est mis en petite boule. "Julie, je pense que Charlotte est en sevrage de nicotine."

Ça a duré deux jours.

Le courrier des lecteurs et lectrices... Danick, mieux connu ici sous le pseudonyme de DaN, nous faisait part dans le billet précédent du côté vétuste de Donkey Conga. Bien entendu, je suis d'accord avec lui mais il reste que je préfère DC à Guitar Hero pour une raison bien simple: dans la vraie vie, je ne joue jamais de Bongo - il s'agit d'un de mes rêves - mais régulièrement, je me fais péter les oreilles par Boca qui drumme en tabarouette pis Bad Ass Bass qui utilise pleins de pédales de distorsion frisant la folie. Aussi, j'ai passé près de 10 ans à rocker avec le légendaire groupe rock Iron Bédène et laissez-moi vous dire que ça a valu tous les jeux inimaginables du monde entier. Merci la vie. Ah... et en passant DaN, je suis ben content de te savoir parmi nous malgré ton exode. Je t'ai toujours ben aimé, même au primaire, quand tu te tenais avec Dom qui arrêtait pas de me traiter de tapette. Je savais que toi, tu étais ben correct.  Yo DaN!

Enfin, pour répondre à Émilie, moi aussi, je te comprends. Il fut un temps où j'ai mis ma vie de côté afin de me taper les trois Omerta en DVD pis quand j'ai su qu'il y en aurait un quatrième, je me suis dit: "Hep". Maintenant, j'ai une prophétie pour toi: Lost finira bien par te rattraper.

Destin tordu... Je sais qu'est-ce que je vais faire 5 jours après ma prochaine fête. Je vais aller au cinéma.