starfoxEncore une Cat-Story... J'ai besoin de votre aide. En fait, pas moi mais Yolande. Yolande, c'est la tante à Émilie. Pas ma chum Émilie que je vais pratiquement voir tous les jours de la semaine mais Émilie, une très bonne amie qui a le mérite de m'avoir enduré pendant plusieurs années en tant qu'amoureux et ce, dans mes pires moments. On la remercie.

Voilà donc un extrait du courriel qu'elle m'a envoyé il y a moins de 24 heures. Je me permets de la citer, sa plume étant toujours agréable à lire:

"Ma tante Yolande quitte définitivement Saguenay pour venir se réinstaller à Montréal. Elle a un chat, Sam, trois ans je crois, vacciné, opéré, pas guidoune et qui se balade allègrement dans les rue de La Baie, comme Caroline dans les rues de Brooklyn. Elle cherche à le laisser à quelqu'un de la région. Ma requête est que toi, fier représentant de la belle région saguenéenne ayant vraisemblablement un faible pour la race féline, tu fasses du bouche à bouche autour de toi pour voir si quelqu'un ne goûterait pas l'envie d'un chat."

L'appel est donc lancé. Que la nouvelle se répande comme une traînée de mescaline coupée avec du lactose. Je le prendrais ben moi Sam mais notre petit 4 et demi est déjà pas mal occupé par Charlotte qui est perpétuellement en action et disons qu'elle teste la patience de Julie. La litière et ses effluves aussi. Répondez-moi par l'entremise des commentaires si jamais vous pouvez être d'une aide quelconque pour ce pauvre Sam.

Pour ce qui est de ma chum Émilie, pour être ben franc avec vous, je suis pas allé la voir aujourd'hui. Disons que le jus frais aux fraises et le sorbet aux framboises de Moustache l'a emporté sur mes traditionnelles pinottes au barbecue. Mais une fois n'est pas coutume et je me promets d'aller lui piquer une jasette dès demain. En plus que vendredi passé, aux dernières nouvelles, elle allait souper avec Ginette Reno. J'ai ben hâte de savoir si Ginette a chanté "L'essentiel" pendant le repas.

Paris Hilconne... Ce midi, je bouffais une sandwich avant d'aller travailler et là, je pogne à la tévé un reportage sur la venue à Montéréal de Paris Hilconne. Le reporter va donc voir des gens venus assister à l'événement:

Journaliste: "Qu'est-ce qu'elle représente mademoiselle Hilton?"

Fille qui a l'air de mâcher une gomme: (Après un gros trois secondes de réflexion) "Est comme un modèle..."

Wow! Et grâce à la magie d'internet, vous pouvez revoir ce fabuleux reportage ici. Le témoignage philosophique est à 1m45s environ.

Semaine jet-set... Il y a des semaines comme ça et celle-ci en est une. Tout d'abord, j'ai eu la chance de fumer une toppe et boire 8 gorgées de Corona en compagnie de Denis "Snake" Bélanger, chanteur de Voïvod. Je peux juste vous dire que c'est dans le cadre d'un projet de film mais je vais m'arrêter là. Des plans que mon co-scénariste Jean-Marc E. Roy capote.

Ensuite, mon boulot de journaliste m'a permis de me taper deux entrevues dans le même matin avec François Gravel et Patrick Senécal. Pas pire quand même! Et enfin, la semaine des bibliothèques s'approchant à grands pas, on m'a invité en tant que commis de bibliothèque (même si on m'a présenté en tant que bibliothécaire, titre que je ne mérite point car je n'ai pas les études en ce sens mais bon...) à l'émission Beau temps mauvais temps à Radio-Canada. Pour ceux qui aimeraient entendre ladite entrevue, vous n'avez qu'à cliquer ici.

Je vous laisse, j'ai une planète de gentils dinosaures à sauver à Starfox et Zouzou24 à torcher à Le cercle.