hoemrRobot-Pisteur m'a fait savoir que quelqu'un est arrivé sur "Les patates..." en cherchant sur Google "ma coloc se masturbe". Et le pire là-dedans, c'est qu'il s'est rendu jusqu'à la 76ème page de recherche pour aboutir ici. Quand même. Comme quoi la persévérance est une vertu. Ou la patience? Anyway, c'est vraiment troublant parce que vertu prend pas de "e" à la fin et ça, c'est pas mal assez pour faire ma journée.

Bon, ma double vie de journaliste culturel m'attend et disons que j'ai pas mal de pain sur la planche. Si j'étais un employé de chez Subway, disons que j'aurais un gros sous-marin format party à faire. Tsé comme lui que Homer mange pendant une semaine pis qu'à la fin, il faut qu'il le cache en arrière de sa fournaise. Mais bon, c'est de ma faute.

Faudrait que je prenne l'habitude de vérifier à chaque matin quelle date qu'on est. Je trouve ça hot le monde qui peuvent te répondre sans même réfléchir quelle date on est. Disons que moi, je fais partie d'une sous-catégorie. J'ai même souvent de la misère à savoir quel jour de la semaine que je suis. Pathétique.

Justement, ça me fait penser: quand quelqu'un vous demande votre nom pis que vous savez que vous le reverrez sûrement jamais, est-ce que vous dîtes votre vrai nom? Moi non. Je m'invente un nom plate. Pas nécessairement plate mais un nom super probable. Du genre: Fred ou Éric ou même des fois Frédéric. Genre de petit mensonge qui fait mal à personne mais qui rend la vie excitante pendant quelques secondes.

Mais ce qui est le plus freak là-dedans, c'est que quand je demande le nom de quelqu'un pis que je sais qu'il se dit qu'on se reverra probablement jamais, je le crois comme pas.

La vie est bizarre des fois.