10 mars 2008

Où je me questionne quant à mes ambitions sociales...

koumbJ'aime faire des rêves. En fait, le plus grand avantage à arrêter de fumer des battes, c'est qu'on recommence à rêver. Ça doit ben faire quelque chose comme six mois donc, que je fais des rêves fuckées à presque tous les soirs. Généralement, ils sont très le fun et des fois, je me réveille totalement terrifié et jusqu'au souper, je trippe pas pantoute, obsédé par les images qui ont transformé ma nuit en vrai cauchemar.

Disons que cette nuit, j'ai fait un rêve de catégorie À la découverte de soi. Le synopsis était simple: j'étais chroniqueur hebdomadaire à la Fosse aux Lionnes et je trouvais ça juste normal. Même que j'avais ben du fun à faire ça et les filles étaient super smattes avec moi. Alors que je venais de terminer de tourner ma chronique, une des animatrices m'a informé que ce serait trippant que je sois un de leurs animateurs invités de la semaine. Comme y avait jamais eu de gars qui avaient tenu ce rôle jusqu'ici, elles me disaient que le monde aimerait ben ça et moi, je me disais que c'était vrai que ça pourrait être ben cool.

Quand je me suis réveillé, j'ai pas été plus surpris que ça par le contenu de mon rêve mais ce qui m'a le plus mélangé, c'est le fait que je trouvais ça super normal pis que je trouvais ça même cool d'être l'animateur invité de la semaine. Je le sais pas pour vous, mais moi, dans mes rêves, je frime jamais. Je suis tout le temps super sincère et intègre. Ce qui m'amène à me demander: coudonc, suis-je inconsciemment un fan de La fosse aux Lionnes?

***

En passant, ça paraît peut-être pas mais je suis content quand vous m'envoyez des commentaires, que ce soit pour me donner des nouvelles de vous ou pour pousser un peu plus loin les théories scientifiques que j'avance sur ce très sérieux blogue. Même que, ça me motive au boutte. Donc, ne vous gênez surtout pas et sentez-vous bien à l'aise.

À vrai dire, la seule affaire qui me gosse, c'est quand un gars essaie de ploguer son espèce de site d'avocats. C'est juste que je la comprends crissement pas. Y pense tu que le genre de monde qui viennent sur "Les patates..." sont des criminels potentiels ou quoi?

Posté par joelmortel à 18:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Où je me questionne quant à mes ambitions sociales...

    ?

    peut-être rêve tu secrètement d'être Josélito Michaud et d'avoir ton propre "club des gars"? Je te verrais avec une coupe chauve/longueuil...

    Posté par Nicolas-A. Girar, 17 juillet 2008 à 20:16 | | Répondre
Nouveau commentaire