18 mars 2008

Où j'utilise mes derniers points de vie...

joelJ'aurais bien aimé vous donner des nouvelles plus tôt mais bon, j'étais pogné dans une espèce de marathon infernale qui s'est arrêté hier soir et ça m'a pris toute la journée pour m'en remettre. Je pense que si on m'avait plogué une patente pour mesurer mon activité cérébrale aujourd'hui, on aurait pu en noter une équivalente à celle d'une couleuvre. Même que là, ça doit faire quatre minutes que j'essaie d'écrire la dernière phrase de façon cohérente et disons que ça ne relève pas vraiment du génie.

Alors voilà. Le festival Regard sur le Court est terminé et je peux maintenant vous dire que faire un bulletin de nouvelle quotidien, c'est crissement rushant. J'imagine que d'ici quelques jours les bulletins d'Inside Regard seront disponibles et dès que ce sera le cas, je vous mettrai le lien. En attendant, voici une photo de moi peu avant le tournage du dernier bulletin. Vous savez maintenant de quoi j'ai l'air après quatre jours sans sommeil.

Justement, il m'est arrivé quelque chose d'assez cocasse hier soir. Bof, j'y repense et finalement, c'est pas vraiment cocasse mais sans trop savoir pourquoi, je ressens le besoin viscéral de vous le raconter. Comme j'avais bu deux bières, je me suis rendu aux chiottes pour tirer une pisse. Jusqu'ici, rien de vraiment extraordinaire. Pour être bien franc avec vous, et ainsi vous démontrer à quel point je peux être pathétiquement influençable, depuis que j'ai vu un certain épisode de Curb Your Enthusiasm il y a quelques semaines, j'ai pris la décision d'aller pisser dans les cabines au lieu d'utiliser les urinoirs.

Donc, juste avant de m'isoler, je remarque un gars à l'urinoir qui avait une coupe de cheveux plutôt horrible. Comme j'ai une tendance absolument désolante à juger les gens au premier coup d'oeil, je me suis dit intérieurement que ce gars avait possiblement un hygiène douteux. Alors que je venais de terminer de pisser, je remarque que le type en question est au lavabo et qu'il se lave le plus consciencieusement du monde les mains. Et puis voilà qu'avant de fermer le robinet, il se fait sortir trois papiers de la distributrice. Il en prend un afin de s'essuyer les mains, en utilise un deuxième pour fermer le robinet et ouvre la porte des toilettes avec le dernier.

Pour la toute première fois de ma vie, je voyais quelqu'un utiliser la même crisse de séquence de lavage de main que moi. C'est que votre ami Joël, il est top-hypocondriaque et il a tellement une fixation sur l'hygiène des mains que celles-ci sont complètement abimées et c'est crissement rare que je sers la main du monde. Généralement, j'utilise la technique du gentil coup de poing si je vois que l'autre personne insiste vraiment.

J'étais donc là à observer le gars au lavabo et alors qu'il sortait des toilettes, j'ai croisé mon regard dans le miroir et je me suis senti complètement ridicule quand j'ai pu lire sur mes lèvres le brillant mot tabarnac.

***

Voilà. Je viens de me rendre compte que j'ai été taggé par une certaine Cathy Martel. J'ai lu les consignes et là, semble-t-il qu'il faudrait que je tag plein d'autres monde mais bon, tous les blogueurs que je lis ont déjà été taggés donc, je vais au moins jouer le jeu en vous confiant six choses/habitudes/tics non importants à propos de moi-même:

1- J'ai une curieuse tendance à juger gratuitement les gens au premier coup d'oeil.
2- Je suis crissement hypocondriaque.
3- J'ai une fixation avec l'hygiène des mains et de ce fait, je déteste serrer des mains.
4- Je suis très influencé par ce que je vois à un tel point que je m'isole pour pisser à cause d'une émission de télé.
5- J'ai beaucoup de difficulté à suivre de simples consignes surtout lorsqu'elles nécessitent un bon réseau de copains sur le cyberespace.
6- J'ai une curieuse tendance à radoter et à souvent répéter des choses que je viens de dire.

Voilà voilà.

***

Les commentaires ont plu dans les derniers jours sur ce blogue et j'en suis extrêmement charmé.  Malgré un trafic tristement bas, soit une quinzaine de visiteurs au gros max, un seul commentaire vaut bien trente visiteurs à mes yeux donc... merci beaucoup.

À mon vieux pote Dan qui me dit que si un jour je sortais un bouquin, il l'achèterait certainement, je réponds: c'est le genre de trucs qui fait chaud au coeur mais ce n'est malheureusement pas sur le point d'arriver. À vrai dire, j'ai un roman et trois quarts à mon actif et à chaque année qui passe, je remercie le bon dieu que ces deux manuscrits soient restés dans mon dossier Mes documents. C'est poche, c'est plaignard, c'est triste à l'os, c'est full égocentrique et au nombre d'arbres qui restent sur la planète terre, autant en faire du papier cul. 

À Simon qui tient le délicieux blogue Papa me fourre, je réponds: Wow! Si j'avais pu penser que quelqu'un qui a été cité par Pat Lagacé allait un jour lire mon blogue! Non mais tsé, ça peut paraître con pour certains mais je suis pas mal fier!

Bon, si j'étais un personnage de Final Fantasy, je pense que mes points de HP seraient rendus à 3 faque je vais aller faire dodo...

 

Posté par joelmortel à 03:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Où j'utilise mes derniers points de vie...

    Dommage !!

    C'est normal que ton roman soit poche pour l'instant, car en le laissant sur l'ordinateur, il n'est en réalité qu'une suite de un et de zéro, qu'un énorme code binaire. Mais si par contre tu le termine et l'imprime sur de papier, alors là il risque d'être bien meilleur !! Essaie et tu verras !! haha

    Merci d'avoir écris, je m'endormais pas et je me sentais seul. Quoi de mieux qu'une dose de patates impossibles pour me tenir devant l'écran quelques minutes de plus. Je suis aller au festival en fin de semaine, en fait j'y suis allé seulement samedi après midi car je connaissais un réalisateur dans la gang, et je dois avouer qu'avec bien de la détermination, une caméra de la pire qualité, avec en tête l'objectif de réaliser le pire film à avoir été présenté devant public, je ne suis même pas certain que j'aurais pu rivaliser contre certaines atrocités présentées là. "la boîte à souvenirs" m'a quand même bien impressionné (le pédophile qui se venge), mais sinon ce fut assez décevant.

    Mais j'avoue que c'était une étrange catégorie. Il devait y avoir beaucoup mieux durant la fin de semaine, mais obligations familiales obligent, je ne les aurai pas vu !

    Repose toi, c'est vrai que ton mana a l'air dangereusement bas. Si la vie était un jeu vidéo tu pourrais acheter quelques fioles au marchand le plus proche et tu serais prêt à repartir. Mais ce n'est pas le cas, alors bonne nuit !!!

    À bientôt !!

    Posté par Dan, 19 mars 2008 à 00:31 | | Répondre
  • Au cas où

    Y'en a qui appellent ça des TOC.
    http://www.phobies-zero.qc.ca/html/comprendre/obsessif-compulsif.html

    Posté par CY, 19 mars 2008 à 22:09 | | Répondre
Nouveau commentaire